jeudi 2 juillet 2015

Décolorer un henné, objectif roux flamboyant.

jeudi 2 juillet 2015

Après 2 colour B4 et une coloration, je décide finalement de faire une décoloration pour atteindre mon objectif du roux parfait.
Malgré les hennés que j'ai pu faire pendant des années (sans sels métalliques !!), la décoloration à très bien prise, et en plus de ça je n'ai perdu aucun cheveux, et je les trouves pas plus abîmés qu'avant, donc c'est plutôt une réussite, peut être grâce aux colour B4 d'avant aussi ? Qui sait.
En tout cas pour celles qui se demandent si on peut décolorer un henné (je préfère le répéter : sans sels métalliques), oui on peut tout à fait, vos cheveux ne vont pas tomber.

J'ai utilisé une poudre décolorante bleue de la marque Kerasoin avec un oxydant 20 volumes. Pour les dosages, c'est moitié moitié, le principale c'est d'avoir une texture crémeuse du produit finale. Ensuite on applique ça sur toute la tête, et on laisse poser 35/40 minutes maximum. On rince bien, on se fait son shampoing, et moi pour les soigner un peu mes cheveux, j'ai laissé poser un masque naturel de la marque Sobio éthic toute la nuit (je pense que ça leur à fait beaucoup de bien !).


Donc me voilà repartie pour une coloration 7.40, j'ai pris une coloration Majirel avec de l'oxydant 20 volumes. (Alors j'ai vu seulement après l'avoir acheter qu'en fait Majirel c'est l'Oréal !! Donc, vous vous doutez bien que je ferais pas deux fois la même erreur !).
Et là, j’atteins enfin la couleur souhaitée; le roux flamboyant que j'aime tant :



Alors la différence est pas oufissime en photos, la couleur varie aussi en fonction de la luminosité, mais voilà la couleur est plutôt belle. C'est sûr que c'est pas le roux que j'avais avec le henné, là ça fait beaucoup moins naturel, mais je retrouve une base clair et c'est le principal ! 

Petit aperçu des nuances du dernier roux avec henné à maintenant : 


Edit du 07/07/2015 : Après quelques shampoings, on voit nettement que mes cheveux ont beaucoup souffert moi qui pensais le contraire... Ils sont ultra sec et poreux, j'ai l'impression d'avoir de la paille ou du carton sur la tête, au touché c'est aussi très désagréable.. Je n'ai pas l'habitude de ces sensations, avec le henné mes cheveux ont toujours été très beaux, du coup changement de cap, je ne continuerai pas le chimique, je vais refaire du henné mais arrêter de colorer les longueurs une fois la couleur souhaitée obtenue pour ne pas re foncer comme avant. Là je vais devoir adopter une routine capillaire pour ma tignasse qui est dans un état lamentable, et couper au fur et à mesure.. Retrouver une belle longueur ce n'est pas pour maintenant. 

vendredi 26 juin 2015

Colour B4 pour faire partir un henné : Le test.

vendredi 26 juin 2015


La première fois que j'ai testé le colour B4, c'était sur une coloration chimique qui avait été plutôt efficace sur le coup mais qui avait légèrement refoncé (je ne me souviens plus très bien, mais il me semble qu'à l'époque je n'avais pas respecter les temps de rinçages).
Une deuxième fois sur mon henné qui, je trouvais déjà à l'époque, avait trop foncé. Le résultat était vraiment très léger et pas franchement concluant.

Comme je l'ai expliqué dans l'article précédent j'en ai marre d'avoir les cheveux foncés, et je veux retrouver un roux flamboyant. Pour ça, j'ai eu envie de redonner une chance au colour B4, et cette fois je vais faire attention à chaque étapes !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le colour B4, c'est un effaceur de couleur, il ne décolore pas le cheveux, il enlève juste les couches de coloration dans le but de retrouver sa couleur naturelle. Il abîme donc beaucoup moins les cheveux qu'une déco.

Pour rappel voilà ma couleur avant le colour B4 :


Alors d'habitude je commandais ce produit sur Amazon vu qu'on le trouvait seulement sur le net, mais j'ai découvert il y à quelques jours qu'on pouvait désormais le trouver au Monoprix à 13 euros et quelques. Il existe trois "versions" de colour B4, une pour cheveux pas très foncés, une pour cheveux foncés et une pour un usage fréquent. Alors les autres fois où j'ai utilisé ce produit j'avais choisis la version "light", mais cette fois je me suis pas fait avoir, j'ai pris la plus costaud, surtout que c'est pour enlever du henné !

Voilà donc comme ça se présente, dans la boîte il y à une phase A à mélanger à la B, un flacon de correcteur C. Il y à également une paire de gants et la notice qui est quand même bien pratique.


Une fois qu'on à bien mélanger les phases A et B, on peut appliquer sur cheveux propres et sec !
Pour être sûr qu'il y en à bien eu partout je peigne mes cheveux, ça répartis mieux qu'avec les doigts. Ensuite j'enroule de la cellophane autour de ma tête pour garder tout ça au chaud, et je rajoute par dessus un foulard pour rajouter encore un peu de chaleur.

Normalement le temps de pose est de 30 minutes pour "décoloration" légère et 60 minutes pour une plus hardcore, mais voilà, vu que j'ai accumulé les hennés tout les mois pendant des années, j'ai laissé posé 2h.
Pour ce qui est de l'odeur, on va pas se mentir, ça pue. C'est pas horrible non plus mais ça sent le chimique quoi.
Au bout des 2h, vient donc le moment le plus délicat : le rinçage !
C'est long, ça fait mal au dos, c'est chiant, mais c'est le passage indispensable qu'il ne faut pas prendre à la légère.
Dans un premier temps on rince entre 5 et 10 minutes ce qu'on à sur la tête. Dit comme ça, on à l'impression que ça va aller vite, mais c'est juste horriblement long ! vu que j'ai un carré plongeant pas beaucoup de cheveux et fins en plus, j'ai rincé 6/7 minutes. Ensuite on applique la phase C, juste une noisette au creux de la main, c'est bien suffisant. On fait mousser ça, on laisse agir 1 minutes, et c'est repartis pour un rinçage intensif, pareil de 6/7 minutes. Et puis on recommence avec la phase C, et on re rince bien. Alors vu que les cheveux deviennent hyper poreux après ça, en dernière eau de rinçage j'ai utilisé du vinaigre blanc (dans une bouteille d'1,5L, j'ai mis quasi moitié de vinaigre et moitié d'eau), en espérant que ça aide les cheveux à ne pas re foncer.

Voilà le résultat :


Je suis vraiment contente du résultat, je me retrouve avec un roux beaucoup plus clair, voir blond vénitien aux racines.

Mais mon objectif n'est pas encore atteins, les longueurs sont encore trop foncées, du coup, lendemain matin c'est repartis pour un colour B4, encore 2h de pose + le rinçage de la mort.

Et voilà ce que ça donne :


Même si le résultat reste encore foncé par rapport à mes attentes, la couleur à tout de même bien éclaircie ! Je retrouve plus de reflets cuivrés, mais la couleur reste tout de même très rouge. Ce n'est pas moche du tout mais je rêve de mon roux d'avant. Du coup je vais tenter la coloration par au dessus, on verra ce que ça donne.


En résumé : Cette nouvel expérience avec le colour B4 me réconcilie avec le produit. Si l'on respecte bien le rinçage, tout se passe bien, par contre, petit point négatif pour toute l'eau utilisée pour cette étape. Pour faire partir un henné comme moi, je vous conseil de laisser poser au moins 2h le produit pour voir des résultats, et faire la déco' 2 fois (voir trois maximum). Je le trouve vraiment efficace, même sur du henné qui est très coriace, il y à de bons résultats. Les cheveux ne sont pas abîmés après se traitement, et ça c'est plutôt cool.

Et vous déjà testé le colour B4 ? 

dimanche 11 janvier 2015

La cause animale et moi, partie 1

dimanche 11 janvier 2015

Je viens aujourd'hui vous parler d'un sujet qui me tient beaucoup à coeur. En effet, cela fait plusieurs mois, voir même années que je fais attention aux cosmétiques que j'achète, déjà au niveau de la composition, mais aussi pour les tests. Alors bien sûr, ça à dû m'arriver d'acheter un produit de cosmétique sans être vraiment certaine qu'il y ai eu des tests ou non, mais dans l'ensemble, je suis vachement regardante là dessus. Alors normalement en France, même les grandes marques réputées comme L'Oréal, ainsi que toutes les marques qui leur appartiennent comme Gemey, Garnier,...  n'ont plus le droit de faire leurs tests sur des animaux. MAIS, car il y à un mais, déjà on sait que ces marques ont testés pendant très longtemps sans aucun scrupules, et que s'il n'y avait pas de loi pour leur interdire, ils ne se gêneraient pas pour continuer. Sur leur site, ils répondent à la question sur les tests, on pourrait presque croire qu'ils font du cruelty free. Et c'est là que se trouve la grosse arnaque.

On vous dit  "ne vous inquiétez pas, le groupe ne test pas sur les animaux où que ce soit dans le monde. Une exception ne peut être décidée que sur exigence d’une autorité à des fins sécuritaires ou réglementaires". Ah ok, tout va bien.. Euh attendez elle veut dire quoi cette phrase en gras là ?
Traduction : Bonjour, je ne test pas sur les animaux, MAIS ces tests sont quand même obligatoires sur certains ingrédients, et on peut être emmenés à utiliser ces ingrédients là, vu qu'on mets beaucoup de merdes dans nos produits. Et aussi dans certains pays, ces tests sont obligatoires pour pouvoir leur vendre. Vous comprenez on a vraiment pas le choix...
(voilà ce que je lis, moi.)

http://strangegirlandredhair.cowblog.fr/images/24468572211.jpg

L'hypocrisie incarnée. Une histoire de fric, ces gens là n'en ont rien à battre du mal fait aux animaux, tout ce qu'ils voient c'est pouvoir commercialiser leurs merdes même dans un pays qui oblige ces tests (bonjour la Chine !).
Surtout que L'Oréal et tout leurs petits amis ne figurent pas sur la liste One Voice, et n'ont pas de labels cruelty free. Ne me dites pas que ça coûte trop cher de pouvoir figurer sur une des ces listes où d'avoir ce label, on parlent de L'Oréal là.
Que se soit L'Oréal ou n'importe quelle autre marque, on peut facilement se faire avoir. C'est facile de dire "nous on test pas sur les animaux", mais il faut savoir lire entre les lignes. Et un conseil, le seul moyen d'être sûr à 100% d'acheter des produits non testés sur les animaux, c'est d'aller voir la liste One Voice ou PETA (pas encore trouvé de liste officielle), ou de voir sur le flacon le symbole cruelty free.
http://strangegirlandredhair.cowblog.fr/images/crueltyfreelogos.jpg
Il n'y à malheureusement pas que les cosmétiques qui utilisent les tests sur les animaux.. Les laboratoires pharmaceutiques, sont pas mal aussi.. Alors là, c'est beaucoup plus compliqué de faire attention. Je prends très rarement des médicaments chimiques, vraiment en cas de force majeure ! En général je me soigne à l'homéopathie, aux plantes, argiles,... Je me suis donc renseignée, l'homéopathie vient des laboratoires Boiron, je leur ai donc envoyer un mail pour savoir s'ils testaient leurs médicaments sur les animaux. J'ai eu une réponse en message vocale sur mon téléphone, ils m'ont répondus qu'ils ne testaient pas leurs médicaments homéopathiques. Ce qui veut dire, que le reste est sûrement testé... Bon, difficile de boycotter les labos, ce serait quand même con de refuser un médicament et de claquer au nom des animaux. Je continuerai quand même à me soigner dans la mesure du possible avec l'homéopathie, mais même si je compte bien lutter et participer un maximum contre ces tests, si j'ai besoin d'un médicament à la con, je le prendrai quand même, c'est moche, mais c'est comme ça.



Vidéo, que je vous invite fortement à regarder. Très intéressant, troublant. Vous verrez aussi que tester sur les animaux au nom de la médecine (ou même pour n'importe quoi d'autre de toute façon) est COMPLETEMENT INUTILE !

Edit du 28/12/14 : Voici une petite liste de laboratoires pharmaceutiques qui testent ou non, suite à leurs réponses par mail : 
Biogaran : Ne test pas sur les animaux
Boiron : Ne test pas pour l'homéopathie
Cephalon (groupe TEVA) : Test sur les animaux
Pierre Fabre : Ne test pas sur les animaux
Zambon : Test sur les animaux

(liste à mettre à jour au fur et à mesure des réponses).

Méfiez vous aussi des organisations comme Téléthon, Sidaction,... qui SOUTIENNENT ces tests au nom de la recherche et de la science et FINANCENT la vivisection, alors que c'est inutile pour l'homme et cruel pour l'animal. Il y à ce site, qui fait une recherche ethic respectueuse et plus efficace pour l'Homme.
Sachez que 7000 animaux sont tués (torturés) chaque jours en France au nom de la science, des tests cosmétiques et produits ménagers.

Et vous, êtes vous sensibles aux tests sur les animaux ?
Essayez vous de faire un minimum attention à ce que vous achetez ? 

mercredi 27 août 2014

Tatouage au henné mode d'emploi.

mercredi 27 août 2014

Je vais vous parler de mon expérience avec le tatouage au henné. Maintenant, j'utilise cette poudre pour mes cheveux, mes ongles, et maintenant les tatouages. C'est pour moi la poudre magique, je ne pourrais plus m'en passer. En plus le résultat est vraiment sympas. Mais avant de voir ce que sa donne, je vous ai préparé un tuto.
Préparation du tatouage au henné Partie 1

Déjà il vous faudra du henné forcément, mais pas celui que l'on utilise pour les cheveux, il faut acheter un henné spécial tatouage qui est beaucoup plus fin. 
Du jus de citron.
De l'eau bien chaude.
Du sucre blanc. 


Je commence par mélanger le henné avec le sucre. Pour les dosages, moi j'ai mis 4 càs de henné, et 1 de sucre. Ensuite j'ajoute 2 càs de jus de citron, puis mon eau bien chaude, vraiment tout doucement, attention à ne pas en mettre trop, car si la pâte est trop liquide ça ne marchera pas. 
Une fois que vous avez une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse (oai, faire la pâte parfaite, c'est vraiment pas évident), ne vous inquiètez pas si il y a des grumeaux ou des bouts, l'étape suivante va servir à enlever tout sa et à avoir une pâte bien lisse. 

Il faut prendre un verre (pour faciliter le transfert du henné), y glisser un sac congélation (pour pas vous salir les mains), et dans ce sac congélation y glisser un bas de collant (pour filtrer). Une fois que vous avez mis le henné dans le collant, refermer le collant avec le sac congélation. Couper la pointe du sac. Appuyer à l'endroit où il y a votre pâte au dessus d'un bol. A la fin il se peut qu'il reste une partie de henné dans le collant, et cette partie là ne sort pas car elle est trop épaisse et donc ne convient pas pour la pâte finale.
Une fois que vous avez vôtre belle pâte bien lisse et fluide il faut la recouvrir avec un film alimentaire (le film doit être en contact avec le henné). Et vous laissez reposer 24H. 

En attendant vous pouvez préparer votre cône, pour l'application. 
Préparation du cône :


Alors il faut prendre soit de la cellophane comme on à en fleuristerie, ou bien du papier cadeau plastifié. Moi, j'ai pris du papier cadeau (oai, je suis en vacances en se moment, du coup pas de cellophane). Ensuite, il suffit de découper un carré, et de le rouler en cône, en serrant bien au niveau de la pointe, elle doit faire un peu moins d'1mm (ou tout juste 1mm).

Préparation du tatouage au henné Partie 2

Une fois que la pâte à bien reposée 24H, il suffit de transférer la pâte dans le cône. Plier la partie du cône qui est vide, et la scotcher. Et là vous êtes fin prêtes pour faire votre tatouage ! 
Le dessin :



Alors pour le dessin, je me suis entraîné sur papier bien avant, car le tatouage se fait à main levée (sauf si vous avez des pochoirs). Je vous conseille d'aller voir sur le net des modèles et de vous entraîner un peu, de vous donner des idées aussi. Sa aide vraiment. 


Une fois que vous commencez à être à l'aise avec le dessin sur papier, vous pouvez enfin vous lancer ! 
L'application

L'application se fait tout simplement en appuyant sur vôtre cône. N'appuyez pas trop fort, sauf si vous voulez avoir des endroits plus épais. Et là c'est quartier libre, vous faites selon l'imagination du moment. 
Une fois que vous avez terminées le dessin, voilà ce que sa doit donner : 


Vous pouvez voir, qu'à certains endroits c'est pas super précis, car le henné à un peu coulé (la pâte parfaite est super difficile à avoir), mais dans l'ensemble sa à été. 
Le séchage

Attendez que votre henné devienne sec, ensuite il faut imbiber des cotons très fin d'eau sucrée et les poser sur votre motif. Une fois les cotons posés, il suffit d'emballer votre main dans de la cellophane, et sa c'est pas le plus drôle, surtout qu'il faut garder sa main momifiée toute la nuit ! Ahah. 
Le déballage :

Le lendemain matin, vous pouvez déballer votre main, sans enlever le henné. Appliquez de l'huile d'olive sur le henné à l'aide d'un coton, et c'est repartis pour un emballage de 30 minutes.

Le résultat final

Sa y est, c'est enfin fini, on peut déballer de nouveau sa main, enlever le henné avec le côté non coupant d'un couteau, et enlever les petits restes avec du vinaigre de cidre (ou de l'huile d'olive). Et là je vous promet, c'est terminé ! C'était long, mais voilà le résultat :


Alors il faut éviter un maximum le lavage de la main pendant 24H. Et deux jours plus tard le tatouage devient un peu plus foncé, mais la couleur dépends du PH de la peau, donc d'une personne à une autre l'intensité varie. 

Et vous, ça vous tente un tatouage au henné ? :) 

lundi 7 juillet 2014

Les vernis à l'eau, pas tout à fait bio...

lundi 7 juillet 2014

...Mais une bonne alternative aux vernis à la longue composition pas super top. Car que se soit un vernis 3,4,5,6 ou 7 free, il y a quand même des produits chimiques qui sont vraiment merdiques. Alors oui, on nous fait croire à des vernis naturels seulement par-ce qu'il n'y à pas le trio d'enfer, j'ai nommé : Formaldéhyde, Toluène, et DPB (dibutyl phtalate). Mais sachez que pour le moment il n'existe AUCUN vernis naturel !

Même les vernis à l'eau dont je vais vous parler ne le sont pas, même si dans un grand nombre de blog on peut y lire cette info. En même temps y'a de quoi se tromper, pour ma part j'ai choisi dans un premier temps de tester la marque Scotch Naturals, qui est l'une des marques de vernis avec la compo' la moins dégueu.

Que nous dit la marque ? 

"Le Vernis à Ongles Scotch Naturals Stiletto est un vernis à ongles naturel à base d'eau. Un vernis écologique, efficace et sain formulé sans toluène, sans phtalate, sans acétone, sans formaldéhyde, sans solvants pour offrir une alternative aux vernis classiques à base de produits chimiques et solvants souvent toxiques. Les Vernis Scotch Naturals hydratent, nourrissent et redonnent vitalité à vos ongles qui au fil des applications deviennent plus sains et plus rigide.
Une formulaire inédite et révolutionnaire pour une tenue exceptionnelle et des ongles toujours chics."
(source : bionatura-cosmetiques.com)


On va parler des passages que j'ai mis en gras, par-ce que j'aimerais éclaircir les choses quand même.

Faut arrêter de nous prendre pour des jambons, y'a de l'eau, oui, l'eau c'est bon, c'est naturel, mais regardons ce qu'il y à d'autre, car un vernis à l'eau ne contient pas QUE de l'eau, on est d'accord ! 

J'ai acheté la base, le top coat, 2 couleurs (mais je vous parlerai que de celle que j'ai testé), et le dissolvant spécial vernis à l'eau (je vous en parlerai dans un autre article). 

La base

Elle contient seulement, de l'eau, de l'acrylate copolymer, et de l'esther alcohol.
Sachez braves gens que l'acrylate copolymer et l'ester alcohol sont chimiques, il n'y à donc rien de naturel. Premier mensonge de la marque. 
Le deuxième gros mensonge est pour la note écologique. 

Deux bonhommes noirs qui font la gueule c'est quand même pas rien !
Le vernis de couleur : Troya (rouge orangé) :

On y retrouve de l'eau et notre ami l'acrylate copolymer, ainsi que des agents colorants. Alors on se dit : Les gars on décidés de faire un vernis "naturel", ils vont faire un effort et utiliser des colorants naturels. 

Bon, je suis mauvaise langue, c'est le seul colorant cradosse qu'il y a dans se vernis (mais quand même).

Le top coat On the Rocks :

Alors celui là il est costaud ! Toujours l'eau et l'AC (maintenant qu'on se connait bien, je lui donne un petit surnom), et attention les vélos : du trimethyl hydroxypentyl isobutyrate. Alors malheureusement je n'ai rien trouvé sur cet ingrédient, même les sites de cosmétiques comprennent pas quand je leur écrit ça. Alors quand on tape sur google y'a plein de sites mais tout est en Anglais, et j'ai un niveau d'anglais école primaire... Donc pour cet ingrédient c'est le doute le plus total, son nom ne m'inspire pas confiance, mais faut pas juger l'apparence, c'est mal. 
Et le dernier le polyéthelène wax, oai les gars ont fait une faute, c'est polyéthYlène. Sûrement pour brouiller les pistes... Par-ce que le polyéthylène c'est quand même pas top, c'est un peu du même genre que l'AC, un petit bonhomme gris, et 2 bonhommes noirs pour la note écologique.

Pour conclure sur ces deux points : la marque nous raconte des gros bobards et tout le monde tombe dans le panneau juste par-ce que c'est un vernis à l'eau. Mais ces vernis (ainsi que les autres marques du même genre), ne sont en aucuns cas naturels ou écologiques.

Pour finir je vais quand même vous parler du vernis à l'application. 

Si on remonte plus haut, dans la description du produit par la marque on y lis "une tenue exceptionnelle".
Moi j'ai envie de répondre : 

N'exagérez pas les gars, vous êtes pas crédibles du tout ! 

Je veux bien qu'on me dise qu'il tiens bien, mais quand même là, le mot "exceptionnel", est juste un peu exagéré.
Au bout de 2/3 jours voici l'état de mon vernis : 


Quelques fois, au bout d'une seule et unique journée, le vernis commençait déjà à me dire tchao.
Et je tiens à préciser que j'ai mis une base et un top coat, donc sans ces deux indispensables, je n'ose même pas imaginer...

Donc pour la tenue exceptionnelle, c'était encore un vilain mensonge.


Les vernis s'appliquent vraiment facilement, pas besoin d'en mettre trois tonnes, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Ils sont également très liquides, donc attention aux surprises.
La base reste collante même au bout de 2h, donc il ne faut pas s'étonner : c'est normal. Au bout de 10 minutes on peut commencer à mettre la couleur, et 15/20 minutes après (moi je préfère jouer la sûreté), on peut mettre le top coat et attendre 10 minutes. Et avant sa, si comme moi vous vous polissez les ongles, ça vous fait une manucure de presque 1h !

Je n'ai pas encore testé le dissolvant de la marque, mais je pense que je vais m'amuser.

Mais tout sa, combien ça coûte ?!

Et bien cher, les amis, attentions aux cartes bleues, la mienne à eu bien mal au fion.
14 euro LE vernis (avant pour 14 euros j'avais 7 flacons...). Certes c'est pas donné, surtout quand on voit qu'il n'y à que 3 malheureux ingrédients. Bon, c'est le prix quand on veut avoir quelque chose de pas trop mauvais à la santé, mais quand même...

Est-ce que ces vernis valent vraiment le coup ? 

Franchement vu le prix, ils auraient pu faire un effort sur la composition, ou au contraire vu le nombre d'ingrédients, faire un prix plus attractif. Pareil, pour 14 euros, une meilleur tenue aurait été pas mal. Mais bon, on peut pas tout avoir. Les couleurs sont vraiment chouettes et c'est la composition la moins crade que l'on peut trouver (pour l'instant. En 2090 si sa se trouve on aura enfin des vernis bio et 100% naturels), et non testé sur les animaux bien sûr. Mais honnêtement passez votre chemin, ça vaut vraiment pas le coup de se ruiner dans ces vernis à l'eau.

Strange girl and red hair © 2014